1967 Santierul naval Giurgiu

 

 

history2

 

 

history3

 

Avant l’ouverture officielle, à côté de la future location du Chantier Naval, a été lancé le premier navire de guerre des Principats Roumains le 2 aout à Giurgiu, sous le nom de „Romania” dans la présence d’Alexandru Ioan Cuza, Ministre de Guerre. Le navire a été acheté de Vienne par Nicolae Ciocan pendant l’année 1857 et transformé en navire militaire.


La cérémonie officielle d’inauguration du vaisseau „Stefan cel Mare” a aussi pris place à Giurgiu le 19 février 1869, ainsi que le baptême du navire „Fulgeru” qui s’est passé le 15 juin 1874, cérémonie à laquelle Carol 1er(Roi de la Roumanie) a participé.


Selon les enregistrements officiels gardés dans la mémoire collective des anciens ouvriers du Chantier Naval de Giurgiu, le premier atelier a été construit en 1897. Dans la première monographie de la ville de Giurgiu a été mentionné que la Chantier Naval „a été fait ”en 1910, pour „réparations de navires ”.On sait que, depuis l’année 1910 l’activité de réparations du chantier a commencé se développer. Le chantier commence à diversifier ses types de réparations qui peuvent se dérouler sur la plateforme du chantier.

 

Si au début le chantier naval a été considéré un petit atelier pour le nombre réduit de navires qui existaient sur le Danube, en 1973 le chantier connait la première étape de développement et modernisation des équipements et des bâtiments existants. Aussi, il a été investi dans la création de nouvelles facilités et halles, pourvues de tous les équipements nécessaires pour la construction de navires nouveaux, la plateforme sur laquelle se trouve le chantier étant étendue à 280 000 m2.

Entre 1979-1980, le chantier naval a rencontré une nouvelle étape de développement et modernisation. L’expansion des capacités de production était impérativement nécessaire, parce que la production de navires nouveaux et de réparations connaît une augmentation accentuée dans les années ”80. La halle de constructions corps de navires est équipée avec une installation à débiter type LOGOTOME, appareils pour soudure semi-automatique, guillotine et ponts roulants. Pour armer les navires ont été construites des halles qui contiennent des ateliers électriques, ateliers de tuyauterie et serrurerie, tous équipés avec outillages modernes de traitement.

 

Une des plus importants facilités du chantier est l’installation de transfert vertical, type sincrlift, qui assure le lancement à eau ou la mise au quai des navires pour réparations dans des conditions de sécurité, a été construite dans l’année 1985.  Cette installation a été conçue et construite pour navires maritimes et navires fluviaux.
Pendant cette période, la production du chantier augmente vertigineux et est diversifiée du point de vue de marques. Ont été construites des Pousseurs de 2*300 CP, 2*800 CP; Stations de pompage flottantes; Grues flottantes; Dragues; Gabare; Navires de pêche; Navires de passagers fluviaux etc.

 

Après l’année 1989, le chantier entre dans un déclin économique sévère, à cause de certaines conjonctures politiques et économiques.
Avec la création de la Zone Libre Giurgiu en 1996, le chantier naval a été divisé et vendu aux divers investisseurs intéressés. Les investisseurs ont utilisés les halles du chantier comme dépôts pour les différents matériaux et produits.
En 1996 l’administration de la société est changée, le chantier naval étant confronté avec un nouveau processus de décroissance. Après seulement 2(deux) années, en 1998 la nouvelle administration déclare la faillite du Chantier Naval Giurgiu.

 

Entre les années 1999-2000 deux autres essais de démarrer le chantier ou eu lieu, les deux échouant. En avril 2002 la production des constructions de navires a été complètement arrêtée sur la plateforme du Chantier Naval Giurgiu.

 

En mai 2002, un investisseur Roumain achète les chambres de constructions de montage, les quais secs latéralement et le système syncrolift de lacement à eau ou mise en bassin des navires. Le chantier change de nom et devient Shipyard ATG Giurgiu et a 100% capital privé roumain.

 

Pendant l’année 2002 après avoir pris les anciennes locations du Chantier Naval de Giurgiu, avec persévérance et efforts financiers significatifs, le management de la société réussit à trouver solutions pour recommencer graduellement la production de navires neufs et réparations. Parce que les anciennes facilités du chantier étaient complètement détruites, détériorés ou incomplets.

 

Pendant la première période de l’année 2003 a commencé le processus de réparation des halles de production, mais aussi a été commencé la construction de certaines unités nouvelles de production, pour le but de construire et livrer navires fluviaux et maritimes „ CASCO” ou ”clé en main ”. Aussi il faut prendre en considération l’augmentation et la diversification des différents types de réparations qui puissent être faites sur la plateforme du chantier.

 

Depuis l’année 2002 jusqu’à présent, la direction du chantier a investi plus de 7 (sept) millions d’Euro en équipements de dernière génération et développement moderne.

santiernaval